...
COVID-19

Conséquences du COVID-19 : les chercheurs mettent en garde contre le risque de dysfonctionnement érectile

De nouvelles conséquences sur la santé à long terme apparaissent constamment au cours de la pandémie de Covid-19. Les spécialistes avertissent qu’une détérioration ou un dysfonctionnement complet de l'érection peut être une conséquence à long terme de l'infection par le corona virus. Des équipes de scientifiques américains et italiens mettent en évidence un lien entre l'infection par le Covid-19 et l'apparition accrue de troubles de l'érection. Le portail allemand cite le docteur Den Greyson, qui confirme les inquiétudes des spécialistes. Ces derniers affirment que le Covid-19 peut effectivement entraîner des problèmes d'érection à long terme en particulier des complications au niveau de la vascularisation. Il a également un impact négatif sur les vaisseaux sanguins, dont le bon fonctionnement est nécessaire pour assurer une érection ferme. La maladie endommage également le cœur. Il en résulte une diminution de la circulation sanguine dans les organes génitaux, ce qui conduit à l'impuissance. Une étude italienne menée en juillet de cette année a révélé que la dysfonction érectile n'est pas seulement un facteur de risque pour l’infection à Covid-19, mais plutôt sa conséquence. Le risque, bien sûr, augmente avec l'âge et la DE se manifeste surtout chez les personnes âgées. Le professeur Emmanuele Jannini, de l'université de Rome, n'est pas surpris par ces résultats. Il affirme que l'inconfort physique et mental causé par les infections au Covid-19 entraîne clairement une érection problématique.

Le COVID-19 peut affecter temporairement la fertilité masculine jusqu'à 50% !

Des hommes infectés par le COVID-19 ont temporairement perdu jusqu'à 50% de spermatozoïdes par millilitre d'éjaculat. La motilité des spermatozoïdes et le volume de l'éjaculat sont également réduits de manière significative. Voici les commentaires de spécialistes : "Je ne serais pas surpris que le virus réduise temporairement la production de spermatozoïdes. Les personnes qui sont infectées par le COVID-19 ont une faible immunité. Même une grippe ordinaire peut provoquer une diminution temporaire du nombre de spermatozoïdes. La question est de savoir combien de temps dure cet état et s'il peut être corrigé", déclare le Dr Shobha Gupta. "Toute infection virale, comme le COVID-19, peut entraîner au moins une forte fièvre et une réduction du nombre et de la motilité des spermatozoïdes. Il est trop tôt pour proposer une solution, car les changements dans le nombre et la qualité des spermatozoïdes peuvent prendre jusqu'à 4 mois après l'infection", déclare le Dr Shweta Goswami.

Comment le Covid-19 a-t-il modifié nos habitudes sexuelles et quelle en est la cause ?

Le fait de passer plus de temps à la maison en confinement forcé ou non, vous rend peut-être plus actif sexuellement. À l'inverse, vous avez peut-être constaté une baisse de votre activité sexuelle en raison de la diminution des rencontres avec votre partenaire. Une étude indique comment font les autres. NBC News a interrogé 9 000 personnes :
  • 24% ont déclaré que l'infection avait un effet positif sur leur vie sexuelle
  • 28% ont déclaré que le COVID n'avait pas changé leurs habitudes sexuelles
  • 47% ont signalé un impact négatif du Covid sur leur vie sexuelle
La pandémie a entraîné un couvre-feu ce qui a généré une diminution évidente des contacts entre partenaires potentiels et conduit à la dépression, au stress et à l'anxiété. Le stress peut rapidement impacter la libido. Pour certains, en revanche, le sexe peut permettre de chasser les pensées désagréables et détourner l'attention des problèmes. Ces problèmes sont également exacerbés pour les personnes âgées qui souffrent de troubles de santé liés à la circulation sanguine. L'érection des hommes s'en trouve affaiblie et il leur est difficile de la maintenir. La dépression est un problème différent, car le fait de rester isolé lui permet de se développer. Il a été démontré que la dépression perturbe les niveaux hormonaux importants pour la libido. Les personnes dépressives prennent souvent, également, des antidépresseurs, qui ont un effet négatif sur l'érection, la fonction sexuelle et la libido et peuvent entraîner des troubles de l'érection. ES | IT | DE | FR | EN
Optimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.